La maison écologique.

La maison écologique.

Une maison écologique c’est un mode de vie , il est lié à notre environnement, notre maison a un impact sur notre santé . Construire sa demeure, c’est construire sa vie .

La bonne source
la bonne source

 

 

 

 

 

Pour commencer, le logement écologique repose sur trois grands piliers :

La performance énergétique

Les habitations écologiques sont conçues pour permettre de réaliser des économies substantielles en chauffage et en électricité : grâce à une implantation dûment pensée, une isolation performante, l’utilisation d’énergies renouvelables alternatives, les économies d’eau, etc.

La santé et le bien-être

L’habitat écologique nuit le moins possible à la santé de ses occupants. Il est construit avec des matériaux non toxiques, fabriqués dans le respect de l’environnement. La qualité de l’air intérieur, devenu depuis quelques années une préoccupation sanitaire majeure, est prise en compte dans un projet d’habitat écologique (dans la conception, le choix des matériaux et des équipements).

la bonne source

 

 

 

Le respect de l’environnement

Chaque construction porte atteinte à l’environnement et à la biodiversité. La maison écologique est pensé pour réduire cet impact négatif, au moment de sa construction et durant toute sa vie. Par une implantation selon les principes bioclimatiques, l’utilisation de matériaux naturels, peu ou pas transformés, issus des circuits courts (pour éviter le transport trop long et polluant), etc. Le chantier doit consommer le moins d’énergie possible et produire un minimum de déchets.

Un projet de maison écologique, des solutions…

Chaque projet est unique (comme vous), il n’existe donc pas de solution toute faite pour concevoir ou rénover un habitat écologique.  Les  possibilités sont nombreuses. Elles peuvent combiner les pratiques et matériaux ancestraux éprouvés (bois, paille, chaux, pierre, terre, ventilation naturelle) remis au goût du jour, et des techniques  et technologies de pointe (panneaux solaires, système de chauffage « intelligent », etc.). D’où l’importance de bien préparer son projet !  A fortiori quand on choisit l’option écologique.

Quel coût pour une maison écologique ?

« C’est bien mais c’est trop cher ! » Cette phrase, vous n’avez pas fini de l’entendre si vous parlez d’habitat écologique. L’argument, c’est vrai, peut se vérifier sur le coût d’achat. Il est généralement admis que le surcoût est de  10 à 20 % environ comparé au standard minimum (selon les solutions choisies). Or un logement écologique se réfléchit différemment : par le coût d’usage. Avec une consommation énergétique moindre voire positive (le logement produit plus d’énergie qu’il n’en consomme) les charges du logement diminuent considérablement et gomment rapidement ce « surcoût écologique ».

 Un bien valorisé

Passoire énergétique… Épave thermique… C’est ainsi que l’on nomme les dizaines de milliers de logements mal isolés qui peuvent engouffrer jusqu’à la moitié  du budget des ménages modestes. Avec le temps et l’emballement constant du prix de l’énergie, ces biens sont de plus en plus difficiles à vendre. Ça se comprend.

Un habitat économe en énergie et respectueux de la santé de ses occupants, lui, au contraire, a de sérieux atouts à faire valoir. Votre bien écologique, si vous décidez de le revendre, acquiert une nouvelle valeur : la valeur verte, de plus en plus prisée sur le

www.guidemaisonecologique.com/

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :