Les bienfaits des pierres.

Les vertus et bienfaits des pierres dans la mythologie.

Depuis  des temps ancestraux , les hommes ont attribué des pouvoirs magiques ou thérapeutiques, certaines servant à soigner des maladies, d’autres à prédire l’avenir ou à se protéger du mal encore les’utilisant comme porte-bonheur.
Dans la mythologie les pierres étaient utiles et pas seulement pour les outils , les armes ou encore les bijoux elles avaient aussi leurs places dans les cérémonies spirituelles.

Les pierres précieuses fascinent les hommes depuis la nuit des temps. Est-ce dû à leur brillance, leurs couleurs mystérieuses, leur rareté, leur difficulté d’approche ? En tout cas, l’homme les traque partout dans le monde, malgré les risques à prendre pour leur extraction, pour les revendre sur le marché de la joaillerie à plusieurs milliers voire millions d’euros.

Mais les pierres précieuses ne sont pas intéressantes uniquement pour leur valeur monétaire : elles le sont pour leur histoire – la pierre, constituée de minéraux, n’est-elle pas le plus ancien vivant du monde ? Elles le sont aussi par le travail qu’elle engrangent, de la mine au joaillier : il faut les chercher, les trouver parfois complètement par hasard, les extraire, les faire transiter d’un endroit à un autre, les vendre, les tailler, puis les vendre à nouveau.

 

Le règne Minéral….

Le culte de la pierre a laissé de nombreuses survivances, la vertu mystérieuse des pierres semble avoir été reconnue dès la plus haute antiquité.

Pour l’alchimiste et pour le penseur tout vit est dans la nature, les minéraux exercent une véritable influence sur le corps car la pierre est immobile ,dur, témoin passé fixe la volonté cosmique. En elle réside un point d’équilibre et de liberté.

 

les pierres précieuses
images la bonne source
les pierres précieuses
images la bonne source
les pierres
images la bonne source

 

 

 

 

 

D’où viennent les pierres précieuses et semi-précieuses ?

On peut les trouver un peu partout sur le globe.

Certaines sont découvertes sur leur lieu de gisement originel, autrement dit là où elles se sont formées, tandis que d’autres le sont un peu plus loin, transportées par les éléments tels que le vent, l’eau ou encore la lave.

Les diamants, par exemple, se forment dans le sous-sol et sont transportés jusqu’à la surface via des conduits créés par l’activité volcanique. Certaines pierres semi précieuses ont même été découvertes dans des météorites.

Cela dit, certaines régions du monde sont particulièrement connues pour le type de pierres que l’on y trouve :

  • Afrique : Diamant
  • Colombie : Emeraude
  • Birmanie : Rubis, Saphir
  • Sri Lanka/Madagascar : Saphir
  • Brésil/Uruguay : Agate, Aventurine, Topaze, Quartz
  • Chine : Jade
  • Afghanistan : Lapis lazuli
  • Afrique du sud : Œil de tigre
  • Australie : Opale
  • Tanzanie : Tanzanite
  • Iran : Turquoise
  • Russie : Shungite
  • République dominicaine : Larimar
  • Canada : Ammolite

Comment sont découvertes les pierres puis extraites ?

Il y a très longtemps, les pierres précieuses ont pu être découvertes gisant sur la plage ou sur le flan d’une montagne.

Cependant, de nos jours on les trouve quasi exclusivement sous terre. Pour les trouver on doit donc avoir recours au minage, avec parfois des méthodes encore très rudimentaires dans les pays en voie de développement.

extraction pierres fines

Là-bas, les mineurs travaillent dans des puits à ciel ouvert avec des tunnels de fortune creusés le long des gisements où ils utilisent des outils à main pour extraire les pierres. Seuls certains d’entre eux ont accès à des outils plus évolués comme des dispositifs de forage à air comprimé ou encore des explosifs.

Les entreprises de plus grande taille minent à l’aide de machines industrielles comme des excavatrices, des foreuses hydrauliques, des bulldozers, des véhicules souterrains ou encore des machines « à secouer » qui séparent les roches de différentes tailles.

excavation pierres fines dans une mine

On trouve également bon nombre de pierres dans les lits de rivières où les méthodes d’extraction restent assez traditionnelles (bien que de plus grande ampleur) comme c’est le cas pour l’extraction de l’or.

Sont-elles vouées à s’épuiser ?

Les gisements les plus importants de certaines pierres sont travaillés depuis de nombreuses années. Cela veut dire, par exemple, que pour des pierres comme la malachite, l’agate ou encore le grenat, il devient de plus en plus difficile de trouver des pierres de qualité. Bien qu’il existe encore beaucoup de pierres, la plupart seront de moins bonne qualité que ce que l’on a pu extraire jusqu’ici.

D’autres paramètres influent sur le volume de pierres précieuses extrait comme les réglementations et les contrôles gouvernementaux, c’est le cas notamment en Chine avec la turquoise. Les avantages de ces mesures cependant sont d’offrir de meilleures conditions de travail aux mineurs et de préserver l’écosystème à proximité du lieu de minage.

diamants bruts

Au final, bien que certains gisements puissent être épuisés dans un futur proche, d’autres sont découverts régulièrement. Après tout, le larimar et la tanzanite n’ont été découverts au cours des 40 dernières années. Par ailleurs, de très nombreuses pierres attendent dans le monde d’être transmises à de nouvelles générations au travers d’héritages ou de tout simplement être revendues.

Pourquoi sont-elles tant appréciées ?

En fonction de la quantité restante d’un certain type de pierres pouvant encore être extrait, ainsi qu’à l’endroit dans le monde où elle se trouve, une pierre précieuse pourra être décrite comme rare et recherchée.

Autrement dit, plus il est difficile de la trouver et de l’extraire, plus une pierre aura de valeur. C’est pour cette raison que certaines affichent des prix exorbitants. Après tout, il est bien connu que l’on désire toujours les choses qu’on ne peut avoir.

Cependant, beaucoup de pierres sont populaires simplement grâce à leur couleur naturelle, leur propriété ou encore leur histoire.

THE PINK STAR : 71.000.000$

C’est en 1979 que la maison historique De Beers trouve un diamant rose de 59,60 carats. D’un rose ardent et sans inclusions, la pierre affichait une pureté rarement observée. Alors que le record était détenu par un diamant bleu de 14,62 carats à l’époque, The Pink Star, mérite sa première place en tant que diamant le plus gros et le plus cher, vendu chez Sotheby’s Hong Kong pour plus de 70 millions de dollars.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :